LE TERME PENCAK SILAT
Pencak Silat (prononcer « penchak ») est un mot composé dont les 2 éléments ont la même signification, et sont parties intégrantes de la culture des peuples de la région Nusantara, berceau des peuples de race malaise : Indonésie, Malaisie, Singapour et Brunei Darussalam. Pencak est utilisé à Java, Madura et Bali, alors que Silat est utilisé dans les autres parties de l’Indonésie ainsi qu’en Malaisie.
La combinaison de Pencak et de Silat a été faite la première fois en 1948 lors de la création de la première fédération nationale, la fédération indonésienne de Pencak Silat : l’Ikatan Pencak Silat Indonesia (IPSI). Pencak Silat est depuis le terme officiel pour désigner l’art de combat des peuples Malais.

LES ORIGINES DU PENCAK SILAT
Depuis toujours l’homme a recherché comment se défendre : face aux animaux d’une part, aux autres hommes d’autre part. Les premières formes de Pencak Silat existent donc depuis que l’homme a eu besoin de se défendre, l’évolution des techniques a suivi celle de l’homme :
• Les formes ont pu s’inspirer de techniques utilisées instinctivement par certains animaux. L’homme a su adapter ces techniques à sa propre anatomie
• D’instinctives, les formes ont progressé vers des techniques réfléchies, à mesure qu’évoluaient les facultés de réflexion de l’homme ainsi que sa prise de conscience des multiples possibilités offertes par son corps
• L’intérêt d’une défense collective a poussé les plus experts à réfléchir sur les moyens d’enseigner les techniques aux autres membres de leur entourage. La codification des postures, déplacements, coups et blocages a permis une première approche de l’enseignement des techniques propres à la famille, au village ou au clan.
• Ces techniques se sont peu à peu diffusées et mélangées aux autres techniques, aidées en cela par les multiples migrations et invasions, ainsi que par les mouvements de population résultants du commerce des épices
• De la rivalité des clans et des villages en a découlé une réflexion plus approfondie de l’enseignement des techniques de défense, d’où l’émergence des différents styles

LE BUT DU PENCAK SILAT
Les techniques sont utilisées de façon responsable dans le seul but de se défendre contre tout ce qui pourrait porter atteinte à notre intégrité. Les agressions peuvent être de tout ordre : physiques et psychiques.
L’entraînement en Pencak Silat permet d’apprendre à connaître et exploiter toutes les possibilités offertes par notre corps, dans le but de se défendre. La connaissance de notre corps et de ses possibilités permet en outre d’accéder à un certain état de sérénité et de lucidité : le contrôle de la peur et du stress permet de gérer au mieux certaines situations de conflit.

LE PENCAK SILAT DANS LE MONDE
Le Pencak Silat s’est ouvert au Monde après la création de la fédération internationale : la PERSILAT. Elle a été créée en 1980 par 4 pays (membres fondateurs), au travers de leur fédération respective :

  • Indonésie : IPSI
  • Singapour : PERSISI
  • Malaisie : PESAKA
  • Bruneï Darussalam : PERSIB

La PERSILAT compte aujourd’hui plus d’une quarantaine de membres répartis sur l’ensemble des continents.

Partager - Share
  • Facebook

Ils nous font confiance